POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 1 juillet 2017

François Ruffin (LFI), élu député en trichant ?

François Ruffin aurait enfreint les règles du code électoral

Candidat de la France Insoumise dans la 1re circonscription de la Somme, lors des élections législatives du début du mois de juin
le réalisateur aurait continué à faire campagne la veille du scrutin,

Résultat de recherche d'images pour "francois ruffin melenchon"
alors que la loi l'interdit formellement, rapporte France 3 Hauts-de-Seine.

Si le candidat ne s'est effectivement pas montré la veille du vote, ses équipes n'ont quant à elles pas cessé de faire campagne, révèle France 3. Porte-à-porte et manifestations de soutien auraient été organisés le samedi, dans sept communes de la circonscription.

Ces manœuvres ne sont pas proscrites, selon l'entourage LFI de François Ruffin.
Débraillé, donc insoumis !
"Ça a été vu avec notre avocat et la préfecture et c'est autorisé", a-t-il raconté (ci-contre, siégeant à la gauche du futur président de l'Assemblée, François de Rugy). Une information confirmée par la préfecture de la Somme et par le ministère de l'Intérieur. Le porte-à-porte est donc autorisé la veille d'un scrutin, seul le tractage est formellement prohibé, tout comme salir les adversaires en dernière minute. Des conditions qui, selon certains témoins, n'auraient pourtant pas été respectées par les militants du mouvement de François Ruffin "Picardie Debout".

Les comptes de campagne du réalisateur subversif de "Merci Patron" suscitent également quelques interrogations

Résultat de recherche d'images pour "francois ruffin melenchon"50% de son budget proviendrait de donations, ont découvert ses adversaires, alors que le règlement les limite à 20%. 
France 3 précise tout de même que ces 20% ne s'appliquent qu'aux dons en liquide. La mandataire financière du candidat de la France Insoumise aurait d'ailleurs dû en renvoyer une grande partie pour demander en échange un chèque.

Ruffin "ne vivra pas avec le Smic"

"Il a d’autres sources de revenus"... a indiqué son camarade du groupe La France insoumise à l’Assemblée, Alexis Corbière, qui ironise sur la promesse de son collègue, un bien "bel exemple".
Le journaliste-réalisateur François Ruffin, élu député de la 1ère circonscription de la Somme, a en effet clamé qu’il se paiera au Smic, réservant le reste de ses revenus "à des oeuvres".
"Non, mais il ne vivra pas avec le Smic, François Ruffin. Il a d’autres sources de revenus. Il gardera l’équivalent d’un Smic sur sa pension de parlementaire", a précisé A. Corbière, interrogé sur le sujet par RTL.

"Moi je n’ai pas de patrimoine, je n’ai aucune famille qui a de l’argent, je ne possède rien à part un vélo. Je suis dans une situation comme beaucoup de gens. (...) Je ne m’enrichirai certainement pas mais j’aurai des conditions de travail qui me permettront d’avancer comme parlementaire", a poursuivi le député de Seine-Saint-Denis.
"Il faut que chacun soit dans une réalité qui fait qu’il ne voit pas ses conditions de rémunération baisser et je ne crois pas que ce soit le cas de François Ruffin», a-t-il également insisté.

Incivilités au Palais Bourbon

Mardi 27 juin, les députés du groupe La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin ne se sont pas levés dans l'Hémicycle et ont refusé d'applaudir le nouveau président à la fin de son discours inaugural au "perchoir".

L'insoumission des noeuds  
Pour la première séance de la législature, ces deux nouveaux députés "insoumis" ont décidé de s'opposer frontalement à la majorité présidentielle. Quelques heures auparavant, rejetant les "codes vestimentaires qui nous sont imposés" à l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, François Ruffin ou encore Bastien Lachaud ont siégé dans l'Assemblée nationale sans cravate.

4 commentaires :

  1. J'essaie de laisser des commentaires, mais ils n'apparaissent pas. Expliquez-moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre message. Je soupçonne en effet un problème de ce côté-là aussi. Je me penche sur la question.

      Supprimer
  2. Il faut en laisser une demi-douzaine pour un seul publié !

    RépondreSupprimer
  3. Désolée, l'hébergeur Blogger fait ce qu'il veut et change les règles de fonctionnement à sa guise. Je comprends votre irritation et la partage.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):